Comment adopter un bon comportement alimentaire ?

comportement alimentaire

Prendre ou perdre des kilos, tels sont les raisons qui poussent généralement une personne à consulter une diététicienne. Contrôler son alimentation nécessite bel et bien des méthodes efficientes pour ne pas faucher son régime alimentaire.

Comprendre le comportement alimentaire

Manger est en effet un acte naturel et tout à fait physiologique. C’est une nécessité et cela contribue à la survie d’une personne. Cela dit, se nourrir remplit trois grandes fonctions pour l’organisme :

  • Une fonction énergétique : apport de calorie essentielle ;
  • Une fonction hédonique : apport de plaisir ;
  • Une fonction sociale : manger en groupe pour garder une image sociale

Face à ces aspects, le comportement alimentaire se détermine par le besoin et le « non-besoin » de manger. Le corps émet des signaux permettant de savoir s’il est temps de manger ou non. Il y a un trouble alimentaire quand les messages de l’organisme sont brouillés. L’estomac a toujours faim, l’esprit fait une restriction alimentaire par peur de grossir, etc.

Les troubles de comportement alimentaire

Une diététicienne ou un nutritionniste est un allié de poids pour accompagner à surpasser les crises alimentaires. Plus précisément, le trouble alimentaire est une maladie qui peut affecter tout le monde. C’est une atteinte qui est de plus en plus fréquente. Un mauvais comportement alimentaire peut générer plusieurs crises comme la boulimie, l’anorexie, l’hyperphagie, etc. Il est à savoir que l’anorexie touche principalement les adolescents de 12 à 20 ans. Environ 2 % de la population de cette tranche d’âge en sont victimes contre 3 % atteintes de boulimie. Le trouble de comportement alimentaire est une maladie qui nécessite une prise charge rapide.

Quand faire appel à nutritionniste ?

Quand les symptômes du trouble du comportement alimentaire (TCA) se présentent, il faut faire appel à un nutritionniste. Il est à savoir que les TCA les plus fréquents sont : le grignotage, l’hyperphagie, la compulsion, la boulimie et l’anorexie. Consulter un spécialiste de la nutrition permettra d’établir un diagnostic exact de ce qui touche réellement le patient. Le fait est qu’un régime pour maigrir ou pour grossir ne se fait pas d’un coup. Les prescriptions du nutritionniste doit prendre en compte le mode de vie en général de son client. Il faudra étudier le comportement alimentaire de ce dernier afin de pallier les effets délétères.

Pour cela, l’expert en nutrition cible non seulement les conduites alimentaires, mais aussi ses dimensions subcliniques. Il est à rappeler que le surpoids ou la perte de poids ne sont pas uniquement causés par l’alimentation. En effet, il y a d’autres pathologies, des antécédents génétiques et des effets secondaires de médicaments qui peuvent en être la raison. Dans tous les cas, tout peut se soigner par un meilleur mode de vie. Le professionnel de la nutrition saura repérer les valeurs nutritionnelles qui conviendront au patient. En se référant aux résultats du bilan, il proposera une liste de traitement, de régimes et d’activités à faire.